« Autres villes

         
Le site des sorties entre amis et rencontres amicales dans ta ville.
Nos Bons Plans »
Vacances inter OVS »
Grâce à ton aide, le site restera sympathique comme tu l'aimes !

Quel problème veux-tu soumettre à la communauté ?

Descriptif du profil


Humeur
(GJ = "urko" Planète des singes)



Wales  


» Voir ses dernières sorties en photo «

GJ = "urko" Planète des singes
Mon humeur du moment en vidéo :)
Date d'inscription
08 Janvier 2019

Dernière reconnexion
17 Février 2019 - 22h11

Ses sorties favorites
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Fiabilité
17 99 1 5
  94% 1% 5%
Infos perso
Classements
Prénom : Josey
Sexe : Homme
Situation : Célibataire, avec enfant(s)
Date de naissance : 14 Dec 1971 (47 ans)
Localisation : Toulon Est

Eux= toujours partantsn°1
Ils ont plein d'idées ;)n°10 (+1)
Y a pas plus ouverts !n°29 (+9)
Les + populaires !n°60 (+3)
Son petit mot
 

Rencontre avec des gilets jaunes au Grand débat + Attentat

Une réunion « Grand Débat National » était organisé dans une localité pas très loin de chez moi.
Au moment de disposer les participants autour des tables, chacun constate qu'un groupe de Gilets jaunes monopolisent une table entière. Les organisateurs expliquent que l'intérêt du débat consiste plus à confronter les points de vue et les expériences qu'à s'attabler entre potes. Je vais les voir en insistant sur cet aspect... Non, ce qui les intéresse, c'est d'être entre eux… Camaraderie des ronds-points, quand tu nous tiens !
Au bout d'une heure, lorsque l'organisatrice suggère de re-mélanger les participants, je m'impose à leur table. Et l'un d'eux rejoint celle où j'étais.
Je demande à ce qu'ils m'expliquent leurs positions sur les questionnaires soumis.
Comme les questionnaires, selon la terminologie d'usage en « Gilet-jaunie » sont qualifiés « d'enfumage », l'une des participantes s'est contentée de noter des propositions en « figure libre ».

- « Discutons-en ensemble ! »

Nous avons donc :
- retour de l'ISF
- augmentation du pouvoir d'achat (et baisse de la TVA)
- plus de services publics
… etc.
J'essaie de rentrer dans les détails…

Et là, je réalise à quel point leurs raisonnements constituent un attentat contre la nuance de la pensée, un crime contre l'appréhension de la complexité des choses, une offrande à la divinité « y'a qu''à », une fellation promise au proxénètissime « faut qu'on »... et tout cela pour satisfaire le gargantuesque et insatiable « Moi je ». Le « moi je » qui doit avoir toujours plus en payant toujours moins.
Et pour cela, en « Moi-Je-Gilet-jaunesque », il y a 3 boutons magiques :

- Le bouton « Les riches ».
Dedans, on y inclus tout ce qui va avec : la finance, les juifs, le CAC 40, les dividendes, les patrons (et « ma patronne »). Grâce à ce bouton magique qu'il suffit de presser une manne financière intarissable résoudrait nos besoins de financements. Peut-on suggérer que ce n'est pas aussi simple ?

- OK : Bouton magique number two ! L'évasion fiscale, avec l'optimisation, la fraude… tout ce merveilleux magma objet de tous les fantasmes : les milliards, les dizaines de milliards, les centaines de milliards sont là, à portée de main. Adieu dettes ! Adieu efforts! Adieu gestion ! Il n'y a qu'à presser le délicieux, le vertueux « Magic Bottom » !
Et si ce n'est pas si facile ?

- La botte secrète : Le divin bouton « 3 » : tout ce que ces salauds de politiques qui ne sont jamais présents à l'assemblée nationale, qui ne foutent rien, qui ne pensent qu'à leur carrière, qui sont trop payés, qui volent l'argent du peuple, qui achètent des vaisselles et des tapisseries à l'Elysée, tous ces sales types, il faut qu'ils rendent l'argent et qu'ils soient beaucoup moins payés.

Je me permets de répondre que des mesures de restrictions sur les émoluments de nos représentants auraient certes une valeur symbolique importante mais ne rentrent pas dans les ordres de grandeur des besoins de financements de nos services publics.

On m'assène alors l'argument-massue : « tu parles comme Macron ».
J'ose tenter d'expliquer que Macron ne constitue pas la substantive moelle de « l'anti-vérité ».

… Bla-bla sur l'immigration, les juifs, les CRS qui martyrisent les pauvres manifestants pacifiques, les francs-maçons, le pacte de Marrakech….

On me parle du mépris des présidents vis-à-vis du gentil peuple qui connaît la vraie vie: le « casse toi pauv con » de Sarkozy, « les sans dent » de Hollande, le « traverse la rue » de Macron deviennent le sujet du Grand Débat National .

Dans ce monde où les portables filment en permanence, un dirigeant politique devrait-il être plus obsédé par le moindre de ses bouts de phrases qui nourrissent le buzz de l'émotionnel plutôt que par la recherche des compromis qui feront progresser l'intérêt général?

Dans quelle mesure cet échantillon de « gilets jaunes » est-il représentatif du mouvement ? Quelle proportion de citoyens se situe dans ces croyances ?

Jusqu'à quel point, le devoir de fraternité et de solidarité doit-il soutenir la partie de sa population prosternée devant la statue du « Moi-je », entonnant les mantras du « les droits, c'est pour moi, les devoirs, c'est pour les autres

    Pour :
  • Lui envoyer un message privé
  • Voir la liste de ses futures sorties
  • Savoir si tu l'as déjà croisé lors d'une sortie

  • Connecte-toi !
Pros : créez & placez votre publicité ici »

« Voir les autres

Viens discuter sur le forum


0.0293s